Loading...
Effluent industriel2018-08-09T15:40:54+00:00

Nos solutions modulaires pour les effluents industriels

Notre activité sur les effluents industriels

Les effluents sont de natures très diverses (eaux de lavage, eaux de ruissellement, eaux de process, saumure, effluent de laiterie, vinicole, lixiviats, digestats, etc…) et sont rejetés en quantité et en qualité variables.

Les projets d’unités de traitement des effluents industriels sont des projets uniques sur lesquels Nomado s’engage à fournir une solution sur-mesure.

Notre démarche de conception se base sur la confrontation entre l’analyse des rejets (qualité et quantité) et les seuils de rejet fixés par la convention en vigueur sur les sites industriels de nos clients.

Notre démarche

Le traitement des effluents est une obligation réglementaire encadrée par arrêté ministériel, arrêté préfectoral ou soumission à ICPE (Installation Classée pour la Protection de l’environnement).

Cette obligation réglementaire est manifestée dans les conventions de rejet dont le contrôle est assuré par l’Agence de l’Eau et la police de l’eau, les DDT/DDTM et les SPANC. Ces entités ont pouvoir de mise en demeure en cas de non-respect mais aussi d’attribution de subvention des nouveaux investissements de traitement.

Dans la démarche de respect des conventions de rejet, Nomado se positionne aux côtés des acteurs industriels et professionnels comme un partenaire unique pour :

  • L’accompagnement dans les démarches administratives
  • La conception/réalisation d’unités de traitement optimales
  • La mise en service des unités
  • L’exploitation ou l’assistance à exploitation des unités
  • La formation des agents exploitant

Aire de lavage de conteneurs et citernes

Les aires de lavage de fûts, conteneurs et citernes de transport de matières alimentaires, de matières dangereuses ou de déchets dangereux sont soumis à la rubrique ICPE n°2795.

Pour soutenir la démarche réglementaire et environnementale des professionnels du secteur, NOMADO a développé en partenariat avec ces acteurs des unités de traitement spécifiquement adaptées à cette problématique.

Les traitements pour aire de lavage de conteneur allient généralement un traitement biologique à un traitement physico-chimique et/ou membranaire.

Nous proposons des unités qui s’intègrent dans les locaux de nos clients et des unités de traitement conteneurisées. Les unités conteneurisées bénéficient de :

  • Facilité de mise en route grâce au système « prêt à raccorder »
  • Mobilité en cas de réorganisation, déménagement, etc… transport multimodal
  • Solution robuste et pérenne
  • Limitation des travaux de génie civil souvent couteux et risqués
  • Equilibre économique et possibilité de location des unités en leasing

Aire de lavage d’engins motorisés

Les ateliers de réparation, les ateliers d’entretien et les aires de lavage pour véhicules et engins à moteurs sont soumis à la réglementation concernant la rubrique ICPE n°2930.

Pour soutenir la démarche réglementaire et environnementale des professionnels du secteur, NOMADO a développé en partenariat avec ces acteurs des unités de traitement spécifiquement adaptées à cette problématique.

Les effluents issus des aires de lavage d’engin motorisés de manutention ou de chantier sont généralement très concentrés en hydrocarbure, MES (Matière En Suspension), DCO (Demande Chimique en Oxygène) et DBO5 (Demande Biologique et Oxygène à 5 jours). Les unités de traitements NOMADO allient généralement un traitement physico-chimique à une filtration sur média.

Nous proposons des unités qui s’intègrent dans les locaux de nos clients et des unités de traitement conteneurisées. Les unités conteneurisées bénéficient de :

  • Facilité de mise en route grâce au système « prêt à raccorder »
  • Mobilité en cas de réorganisation, déménagement, etc… transport multimodal
  • Solution robuste et pérenne
  • Limitation des travaux de génie civil souvent couteux et risqués
  • Equilibre économique et possibilité de location des unités en leasing

Traitement des eaux de ruissellement

Les eaux qui ruissellent sur l’emprise d’un site industriel charrient la pollution présente sur les voiries et toitures. Avant d’être rejetées vers le milieu naturel, ces eaux de ruissellement doivent être traitées pour lutter contre la pollution du milieu naturel.

Les eaux de ruissellement sont généralement chargées en hydrocarbure, MES (Matière En Suspension), DBO5 (Demande Biologique en Oxygène à 5 jours) et DCO (Demande Chimique en Oxygène). En fonction de la pollution détectée dans les eaux rejetées nous combinons les technologies de traitement les plus adaptées :

  • Traitement biologique (Boue activée, MBBR, SBR, BRM)
  • Filtration sur média (Sable, charbon actif)
  • Filtration membranaire (Ultrafiltration, Nanofiltration, Osmose Inverse)
  • Traitement physico-chimique (Coagulation, floculation, décantation/flottation)

Traitement des saumures alimentaires

NOMADO propose des unités pour le prétraitement des saumures et saumures soufrées alimentaires avant méthanisation ou évacuation par exemple.

L’unité est conteneurisée pour s’intégrer plus facilement sur les parcs d’activité et le traitement intègre :

  • La station de vidange de « bigbag » de chaux éteinte conçue pour protéger les opérateurs de la poussière de chaux
  • La préparation du lait de chaux dans la cuve de préparation agitée
  • Le dosage du lait de chaux en fonction du débit de saumure à traiter
  • Le décanteur statique (technologie la plus robuste)
  • Le système d’évacuation et convoyage des boues de décantation

Cette unité a l’avantage d’être robuste et économique.

Traitement des lixiviats et des digestats

Le lixiviat est le liquide résiduel qui résulte de l’action conjuguée de l’eau de pluie et de la fermentation naturelle des déchets. Cette fraction liquide est riche en matière organique et en éléments traces et ne peuvent pas être rejetés directement dans le milieu naturel. Ils sont obligatoirement collectés et traités. Les traitements proposés sont souvent de type physico-chimique et filtration membranaire (osmose inverse).

Les digestats correspondent à la fraction liquide issue de la méthanisation de déchets organiques. Ils sont riches en matière organique et chimique et la majeure partie de la pollution contenue dans les digestats est sous forme dissoute. Selon les volumes à traiter, plusieurs architectures de traitement sont proposées : évaporation, osmose inverse, BRM, centrifugeuse, ultrafiltration.

CONTACTEZ NOUS

Vous avez un projet en particulier ? Vous avec une question bien précise ? Nous sommes à votre écoute.